Comment vais-je justifier un aussi long silence ?

le simple PARRRRRRRRCCCCCCCCCCEQQQQQQQQUuUUUUEEE !!!!! ne suffit pas, il faut bien le dire.

C'est vrai, je n'ai pas vraiment eu l'habitude de partager ni mes lectures ni mes humeurs, bien que de nombreux carnets soient remplis de tous ces instants croqués au gré des envies. Ils ne sont ni lus, ni publiques, et j'ai moins de mal à maîtriser leur unique fonctionnalité (tout le monde a remarqué que je n'ai toujours pas été fichue d'avoir une bannière digne de ce nom pour ce blog alors que je scrappe mes carnets depuis que j'ai 10 ans...). Je finis par me demander si ce blog a encore des raisons d'être, d'autant qu'avec la haute fréquence de publication (heum, heum...) je ne peux pas me plaindre de ne pas avoir de lecteurs...

   Et pourtant, j'y reviens, régulièrement... sans rien écrire (dieu que je n'aime pas l'ergonomie de ce qui en sert de support...) mais j'aimerais pouvoir y lire les autres. Ce sont ces petits commentaires, bien anodins en apparence, qui donnent envie de repasser par là, qui viennent chuchoter à l'oreille "allez, encore un p'tit billet, c'est inoffensif, et peut-être quelqu'un passera par là...".

Alors, encore une fois, me revoilà. Après un oral d'agreg qui me laisse aux portes du sésame, mais pleine d'espoirs pour la session à venir, après une énième interrogation sur ce métier que définitivement je ne sais pas faire à la hauteur de ce que je voudrais qu'il soit, après quelques ennuis de santé, pas encore vraiment réglés et dont pour l'instant on ne connaît pas le degré de gravité.

Parce qu'il faut définitivement que j'apprenne à parler des livres. Par moi-même. C'est une question de survie. Malgré ma versatilité, de gentilles amies pensent encore à ce petit blog, jamais vraiment né, mais pas complètement mort, et m'ont même taggée. Alors, dans un prochain billet, je commencerai par répondre à ce tag, et j'espère d'ici là avoir à partager des impressions livresques.


images

 

 

 

 

j'emprunte ce très mignon petit dessin à ce site : http://asvpp.villaume.pagesperso-orange.fr/eaupotab.htm