Il n'a pas échappé aux quelques personnes qui passaient me voir que ce blog est en stagnation depuis bien longtemps.
  Non pas que j'aie cessé de lire, de visiter des expos ou de me rendre au ciné, mais il est des moments où vivre pleinement suffit à notre bonheur, et bien égoïstement j'ai préféré jouir de l'instant que d'en rendre compte.

Entretemps, une vieille amie s'est à nouveau immiscée dans ma vie : la préparation de l'agrégation... Et le hasard a voulu qu'à la toute dernière minute, je reçoive la possibilité de la passer dans des conditions idéales : pour quelques mois, je redeviens étudiante ! C'est un rêve, une envie profonde. un goût d'inachevé parce que j'ai dû commencer à travailler très tôt.

Je ne sais pas ce que deviendra ce blog, peut-être le journal de ma préparation, peut-être une bouffée d'oxygène,... ou bien il mourra de sa belle mort, je n'en sais rien.

J'ai déjà fait de belles rencontres livresques dans mes diverses préparations de ce concours, pas toujours achevé : Saint-john Perse, Clément Marot, Théophile de Viau... J'y ai développé un goût prononcé pour la littérature du Moyen-Age ou de l'âge baroque.

   Je goûte déjà  la joie de connaître enfin l'oeuvre complète d'un de mes maîtres à penser, Aimé Césaire, de défier les lois du roman avec Robbe-Grillet que j'avais déjà croisé dans mon parcours littéraire.
Je retrouve aussi Montaigne qui m'avait accompagné durant mon année de Terminale, pendant laquelle j'avais également étudié le Cahier d'un retour au pays natal d'un certain Aimé Césaire...

J'ai hâte de m'accoquiner avec ce sale gosse de Rimbaud qui m'emmènera sur ses routes de stupre et de soufre, de partager la geôle de Charles d'Orléans, de retrouver ma chère Russie, de replonger dans l'histoire aztèque et inca, et de retourner faire un tour à Istanbul.
Sans parler de Racine et sa langue si belle...

Quel voyage et quelle excitation !! Me voici au début d'une grande aventure à l'issue incertaine et je prends mon bâton de marcheur. Loin de la réalité de mon métier, mais tout près du paradis.77_4_invitation_pour_le_plaisir